MG2 : Francophones

Un mois en Mongolie… Ce n’est pas souvent que je reste aussi longtemps avec absolument aucune idée d’où je vais et de ce que je vais faire. Je me surpasse dit donc dans ce voyage ! Mais ça ne dure pas bien longtemps. Quatre jours plus tard, j’embarque dans un tour de douze jours direction la région centrale et le désert de Gobi. Le tour commence comme ça : c’est l’histoire de deux Suisses, une Française, un Québecois et une Américaine dans un camper russe…

Pas facile pour Christina, 25 ans, Américaine, la seule à ne pas être francophone sur ce tour. On a essayé de parler en anglais, mais parfois (souvent) ça nous a échappé. Elle n’a pas fait les douze jours avec nous, elle est restée uniquement les six premiers jours pour faire la partie Centrale. Le désert elle connaît, elle habite en Irak. Vous dire exactement ce qu’elle fait comme métier, je ne pourrais pas, mais elle bosse pour une ONG spécialisée dans le déminage des sols. D’après ce que j’ai compris, elle fait le lien avec le gouvernement pour obtenir des subventions et s’assurer que les populations locales sont contentes de leur travail. Quelque chose comme ça. Ça fait quelques années qu’elle est dans le Moyen Orient déjà. Ce n’est pas la première à me donner envie d’y aller dans cette région du monde. Je n’avais jamais vraiment rencontré personne qui y avait voyagé avant d’arriver ici. Une nouvelle perspective, une de plus. Au fond, je pense que ce n’était pas plus mal qu’elle ne reste pas tout le voyage avec ces différents accents « français », ça aurait peut-être été long pour elle…

IMG_8424

Luc, 54 ans, Québecois, est prof de menuiserie dans un lycée à Ottawa. Il est menuisier, le sirop d’érable lui manque, il vit au bord d’un lac et a une belle barbe qu’il commence seulement à se laisser pousser, bref un vrai Canadien. Il avait rencontré les deux Suisses dans une auberge près du lac Kholscov quelques jours auparavant, donc il savait dans quoi il s’embarquait : quatre jeunes filles pendant dix jours… Le pauvre ! En même temps, il a deux filles de 22 et 24 ans, donc il a l’habitude. Il n’a pas fait la totalité du séjour avec nous, il avait un avion à prendre direction le Népal. Il vient de divorcer, ce n’est pas un moment facile, alors il reprend les voyages. Il est allé voir ses filles à l’autre bout du monde, en Malaisie avant la Mongolie. Elles sont jeunes, mais voyager fait partie d’elles, comme de lui d’ailleurs.

Luc, c’est un vrai voyageur. Il a bossé en Thaïlande avec sa femme, ils s’y sont même mariés. Ils ont mis au monde leurs deux princesses à la maison, mais on fait deux grands voyages avec elles en bas âge : l’Amérique du Sud et l’Amérique Centrale. Il connaît bien l’Asie du Sud Est aussi. Mais le Népal, il y retourne juste après, pour la troisième fois. Il a vu pas mal du pays comme on dit. Je ne suis pas une ‘fan’ de l’accent Québecois, parfois je ne les comprends pas pour être honnête, mais il a fait beaucoup d’efforts et il riait de nos expressions et le rire c’est contagieux. « Bienvenue » pour dire « de rien » ! Et dire qu’ils se disent plus puristes que nous sur le français, mais cette expression, c’est quand même bien la preuve de l’influence anglaise ! Je l’aime bien Luc, c’est un chouette type. Je l’admire aussi, car les 12 jours ont été éprouvants, secoués dans la voiture, à manger du mouton tous les jours. Il n’y a pas beaucoup de routes en Mongolie, donc on fait beaucoup de off-roads. Les voitures sont majoritairement des 4×4 d’ailleurs. On était tous fatigués à la fin, enfin sauf Sarah peut être, toujours la pêche !

Sarah et Yolanda, 32 et 34 ans, Suisses, elles entament leur voyage de 10 mois par la Mongolie. Sarah c’est un bout en train. Elle est animatrice en EHPAD, ça lui va très bien je trouve. Elle a même un diplôme de clown ! 🙂 Elle a réussi à avoir une année sabbatique, contrairement à Yoli qui a dû quitter son job, en tant que RH pour une ONG. Yoli est espagnol d’origine, elle a un accent quand elle parle français qui tire sur l’allemand, car elle a grandi vers Zurich. J’ai passé les 12 jours avec elles, c’était bizarre d’être juste trois à la fin, très silencieux je dirais…

Elles ont des caractères bien différents toutes les deux. Sarah parle avec tout le monde, avec de grands gestes. Elle avait une complicité presque instantanée avec les locaux, qui nous, plus en retrait, n’arrivions pas à établir. Elle a vraiment le goût de l’échange et une joie de vivre contagieuse. Je pense que le voyage aurait été différent sans elle et sa bonne humeur. Yoli, est plus posée et organisée. Toujours la première à aider. Elle est curieuse aussi, elle a souvent une question existentielle à poser. Je les aime bien ses questions, pas toujours facile d’y répondre, même pour elle. J’aime beaucoup discuter avec elle. Elle parle souvent en espagnol à Sarah. C’est une amoureuse du thé et des pâtisseries. Pas évident tous les jours en Asie… Mais ce voyage, elles en ont beaucoup rêvé. Elles ont pas mal voyagé aussi avant, mais là c’est LA grande aventure. Elles sont prêtes. Voilà huit ans qu’elles s’aiment, c’est un bel amour. Elles sont différentes l’une de l’autre, mais complémentaires, une vraie équipe à qui je souhaite d’aller loin. On doit se revoir en Australie, elles y seront pour le Nouvel An donc je compte sur elle pour me raconter l’Asie du Sud Est !

En parlant de prendre la direction de l’Océanie, il y a une 6ème personne qui s’est greffée au groupe. Surprise ! Elle a fait sept jours avec nous, du 3ème au 10ème. Ouais il faut suivre, c’était un vrai drop-on/drop-off ce van russe ! Ophélie, 28 ans, ancienne internationale de natation en eau libre, est aujourd’hui juriste dans le droit du travail. Elle a quitté son taf à Paris pour partir à l’aventure. Elle est arrivée par le Transsibérien elle aussi et prendra la direction de l’Asie du Sud Est en avion. Elle veut ensuite rejoindre la Nouvelle-Zélande et peut-être y travailler. Des amis ou ses parents la rejoignent sur quelques tronçons.

Elle a  de grands yeux bleus Ophélie, elle est calme comme une piscine tôt le matin aux premiers abords. C’était souvent la première debout avec Luc d’ailleurs. C’est quelqu’un de franc et de vrai. J’aime bien son humour. Elle aimait bien imiter Sarah. Elle en est à son deuxième métier elle aussi. À vingt ans, elle faisait les JO de Londres, elle s’entrainait 6 jours sur 7, parcourait le monde pour la compète. C’est un métier à part entière, un joli rêve. A côté, elle arrivait quand même à étudier le droit. Elle a arrêté la compétition, mais fait partie du comité de natation, organise même des compétitions dans sa région natale, le pays basque et suit la délégation française à l’étranger. Elle était en Corée il y a quelques mois. Aujourd’hui elle se met à l’apnée. Peut être qu’on la reverra bientôt à la télé… 😉

IMG_8159

Après les 12 jours de voyages, je suis restée quelques jours à la capitale mongole, pour me reposer, mais aussi parce que j’avais du mal à les quitter ces nouvelles copines. On reste peu de temps aussi longtemps avec des gens. Je voyage beaucoup avec des étrangers, mais voyager avec des filles en français, c’est pas mal aussi ! On avait nos petites habitudes de resto, de bar où les vigiles nous reconnaissaient. Ne plus entendre leurs expressions va me manquer : gougounes, cigarettes de pétasses, chiés de chèvres, nonante, présentement… On apprend pleins de nouveaux mots ‘français’ en voyageant aussi ! On s’est quitté des souvenirs pleins la tête. Une journée entière à cheval sous la pluie à prier tous les ancêtres de ramener le soleil, la vodka à la main, autour du feu.  On s’est auto-baptisé les ‘wet panties’ ce soir-là. Chanter ‘Petit papa Noël’ sous une yourte (je vous mets au défis de trouver une chanson française commune à nos trois pays, que l’on connaît par coeur !). Parler de bouffe à longueur de journée et bien d’autres…

Alors à bientôt pour une raclette les copains ❤

2 réflexions sur “MG2 : Francophones

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s