A2 : Bien joué l’artiste

Le retour en Argentine. La musique de leur accent. Les asados. Le foot… Oui l’Argentine m’a manqué ces dernières semaines passées au Chili. J’ai l’impression de rentrer à la maison. Tout me paraît normal, même ce qui ne fonctionne pas. Leurs plaintes aussi. La première ville de Travis sera Mendoza. Le premier tatouage du voyage sera à Mendoza aussi.

IMG_5934

Mati, 24 ans, Argentin, tatoueur et designer de passion, propriétaire de l’une des meilleures auberges que j’ai faites, si ce n’est pas la meilleure, la plus originale du moins. L’intégralité de la maison est recouverte de dessins et même après deux jours, on en découvrait encore de nouveaux. Il y a Batman et Robin qui combattent les méchants, Walter et Jesse qui préparent de la meth, Sid qui joue les imbéciles, le méchant Spider man qui se glisse dans votre douche, Wally qui cherche Eva et Marylin Monroe, haute en couleurs. C’est un passionné de films, alors il a décoré sa maison à son image. Et il y a même une piscine !

Son petit coin de paradis, il l’a construit en dehors de Mendoza, pratique quand on a une voiture, mais certes moins accessible en bus. Il y a un resto en face et une supérette à cinq minutes. On est proche des vignes ce qui rend les domaines facilement accessibles en vélo pour les dégustations, car c’est pour les vignobles que l’on va à Mendoza 🙂 Et on recommande…

IMG_1405

Mais ce pourquoi on est venu est arrivé. Mati a continué la carte de Travis, il l’a redessinée et colorée. Il y a passé plus de trois heures et je ne vous dirai pas le prix, c’était ridiculement bas. D’autant plus qu’on a eu un prix sur la chambre… Il l’a tatoué sur la table de la salle à manger, mais tout était nikel. Moi j’ai joué les traducteurs, bercée par le bruit de l’aiguille et les hurlements des supporters. C’était le jour de la finale Boca/Rivers.

Je ne le savais pas encore à ce moment-là mais moi aussi j’allais me faire tatouer par ces mêmes mains. Cinq mois plus tard, je retournais chez Mati, un peu déboussolée, seule à sa grande surprise mais contente de rentrée en terre connue. Moi j’aurais eu droit au studio flambant neuf… dans un bus réaménagé. Mon tatouage ? Un dessin griffonné sur  l’île Chiloé, derrière des papiers pas vraiment prévu à cet effet, un soir de pluie dans la voiture. Un tatouage qui me ressemble, avec des milliards de significations planquées derrière. Un tatouage qui me rappelle qui je suis. Un tatouage qui me rappelle de bons souvenirs. Là aussi c’était beaucoup trop cheap et cette fois-ci je me suis permise de le lui dire #DésoléSiLesPrixOntAugmenté

IMG_5940

Mati, c’est un gars plutôt sur la réserve. Il vit dans l’auberge, sa chambre est à côté de la cuisine, mais personne ne sait qui il est. Il n’essaie pas de faire vivre l’auberge, elle se charge elle-même de l’ambiance. Mais si tu commences à le brancher foot ou tatouage, c’est un Argentin passionné. Il rêve d’Amérique du Nord et d’Europe.

Alors, à bientôt l’artiste !

 

Une réflexion sur “A2 : Bien joué l’artiste

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s