BA9 : La City est Full

« Tu te souviens quand tu es venue la première fois ? Tu te souviens de ce que tu as dit ? : ‘Je ne pensais pas que c’était aussi complexe. Pour moi le café, c’était juste du café et de l’eau chaude.’ Et aujourd’hui, tu organises la première compétition d’Aéropress d’Argentine. »

Le café, c’est toujours du café et de l’eau chaude. Ça n’a pas changé. Et ce sera toujours ainsi. Mais aujourd’hui, l’eau à son importance. Pas trop minéralisée pour ne pas qu’elle donne de goût. Elle se doit d’être neutre. Et le café n’est pas n’importe lequel. C’est un café de spécialité, un marché qui représente 1 % du marché mondial. Qui me fait sourire quand je le respire, en ouvrant le paquet. L’espresso sort entre 20 et 30 secondes. Avec une machine à espresso. Je n’utiliserai pas le même café ou le même moulin pour un café filtré et un espresso. Je le déguste. Avec le nez. Avec les lèvres. Avec la langue. Il est acide. Il est amer. Il est fruité. Floral. Il est bon. Il est parfois trop. Parfois pas assez. Il est un jeu. Il est doux. Il est puissant. Il est une découverte. Qu’il soit colombien, guatémalien, éthiopien ou kenyan. Il croit, tel un amour, telle une passion. Nouveau. Complexe.

Et c’est assise à ce bar, que j’ai appris la majorité de ce que je sais sur lui. En vous regardant jouer. En te regardant. En t’écoutant. Passionnaiment. En m’enseignant. En goûtant. En décrivant chaque sensation. Avec le sourire.

NMKC7097

Alvaro, 30 ans, Colombien, voyageur, et cuisto de métier. Jamais sans sa casquette, son skate et de la musique rock dans les oreilles. Il a vécu dans plusieurs pays d’Amérique Latine. Le Chili, L’Argentine. La Colombie. Il a traversé l’Equateur, le Pérou, la Bolivie. Seul ou accompagné. Il veut traverser l’Europe. Il veut continuer à voyager. Mais aujourd’hui, il est barista à Full City Coffee House. Et c’est un bon barista.

Il a gagné la compétition d’Aéropress (#C’estQuoiUneAeropress??) que l’on a organisé au Café Flor (BA : La puerta mágica). La première en Argentine. Oui oui, il y a des compétitions de café, moi aussi ça m’a fait doucement sourire, au début. Mais c’est comme dans tout domaine, l’excellence se recherche. Et c’est lui, Alvarista, avec sa modestie, sa boule au ventre, sa simplicité et son humour, qui l’a gagnée. Justement. Dans l’hystérie générale. Parce qu’il n’y a pas une personne qui a croisé son chemin qui ne l’adore pas, Alvarito. Je n’échappe pas à cette règle. Je ne t’aime juste pas de la même manière que toi tu m’aimes.

IMG_0418
Trevor et Alvaro à la areperia, que je vous recommande

Je t’aime comme on aime l’ami avec qui on ferait les 400 coups. Je t’aime comme on aime l’ami avec qui on peut rire de tout, même de nos erreurs et de nos doutes. Je t’aime comme l’ami qui fait des avions en papier avec les dessous de main au resto. Je t’aime comme on aime l’ami qui vous écoute, à 3 h du matin, autour de la énième bière, quand on ne sait plus trop de qui ou de quoi on parle. Je t’aime comme un ami dont on écoute les rêves loufoques en essayant de ne pas exploser de rire devant le sérieux sur son visage. Je t’aime comme l’ami qui a toujours le sourire, no matter what. Je t’aime comme on aime l’ami qui veut tout vous montrer, vous emmenez partout « avant que vous ne partiez ». Je t’aime pour ta modestie, ta curiosité, ton sérieux égal à 0, 99 % du temps, ton partage et ton rire. Je t’aime pour notre tentative de tester tous les espressos de la ville. Je t’aime pour tous ces endroits où nous sommes allés, et où tout le monde te connaît et t’accueille avec le plus grand des sourires. Je t’aime, comme on aime un ami, oui différemment de toi, mais tout autant.

Il y a de bons cafés à découvrir partout dans le monde. Un jour, on reprendra notre exploration. Mais là j’ai besoin de faire redescendre le taux de caféine. J’ai besoin de sortir, de respirer. De boire autre chose. De découvrir autre chose. Alors je te laisse continuer à apprendre avec Dani, je te laisse continuer à jouer. Mais n’oublie pas,

je l’attends toujours ma soupe à la tomate et au chocolat.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s