I met a girl from Uruguay

Me : « And why did you come to live in Uruguay ? »

Him : « I bet you already know the answer. »

Yeah I do. He met a girl.

IMG_9210

Lui, c’est un homme d’une quarantaine ou peut être cinquantaine d’années, je ne me souviens plus de son prénom s’il me l’a dit, Américain, et aujourd’hui travailleur à son compte dans le bâtiment. Avant, il a eu deux restaurants dans le Wisconsin. Et puis, il y a dix ans, il est allé au Costa Rica. Et il a rencontré une Uruguayenne. Ils ont deux petites filles de 7 et 4 ans. Il a appris l’espagnol et acheté une maison au bord de la mer.

Des histoires d’amour en voyage comme celle-là, j’en aurais plein à raconter en rentrant. Combien de personnes, des hommes surtout, j’ai pu rencontrer, qui, en regardant leur verre de bière, sans le voir, m’ont dit : « Je fais quoi ? Je l’achète ce p**** de billet d’avion pour la rejoindre ? ». Certains l’ont fait. D’autres non. Ça en fait rêver plus d’une ou d’un peut être. On se dit que c’est comme dans un film, mais c’est loin d’être aussi beau et facile. On voyage, on veut tout vivre à 100 %, on veut profiter et on a cette personne qui nous ‘tombe’ dessus (encore une fois, je n’aime pas ce mot, tomber, comme dans ‘tomber amoureux’). On a ce sourire cousu aux lèvres, cette joie de vivre et cette soif de tout découvrir. On est nous, le plus purement qu’il soit. Et c’est peut-être pour cela aussi qu’on ouvre un jour les yeux et que cette personne est là. Tout va vite. Les sentiments sont démultipliés. On se sépare. Et tous les plans sont à revoir, à repenser. Toutes ces questions qu’on s’est promis de ne pas (ou plus) se poser reviennent, plus fortes. On ne parle pas de prendre un train Paris-Marseille. On parle d’un avion de plusieurs heures pour traverser un continent. Et quand on y va, ce n’est pas pour un week-end. Alors, ça se réfléchit deux fois. À quel moment on sait qu’il faut qu’on y aille ? À quel moment on est sûr d’avoir (peut-être) trouvé cette personne si spéciale ? À quel moment on est capable de changer tous ses plans de voyage ou de vie pour vivre cette histoire ?

Je ne lui ai pas posé la question. Mais au fond je la connais déjà la réponse. C’est la même raison qui m’a fait acheter ce billet d’avion pour la Jamaïque et les autres qui ont suivi. Je ne savais pas pourquoi, j’étais incapable de donner une vraie raison avant de partir. Mais le vent m’appelait, alors j’y suis allée. Sûre de moi. Et je crois que c’est ça la clé. Peut importe si la belle histoire fonctionne ou pas. Si on y va, on y va en entier, à 100 % et alors, on ne regrette rien.

Cet Américain, je l’ai rencontré à Colonia en Uruguay. J’ai décidé de me faire un petit week-end de l’autre côté du fleuve Rio de la Plata parce que mon visa touristique expirait, et qu’il fallait que je sorte du pays. Pour être complètement honnête, il a plut et c’était l’hiver alors mon expérience n’a pas été des meilleures. L’Uruguay, on y va en été pour ses jolies plages. C’est vrai qu’elles sont belles. Montevideo et Colonia, les deux villes que j’ai visitées ont de fortes influences portugaises. C’est assez petit, on a vite fait le tour, ça ne m’a pas ‘transcendé’ comme on dit, mais les centres historiques sont mignons. Et c’est calme. Ils sont bien en avance aussi sur la protection de l’environnement, l’économie d’énergie, et la nourriture vegan/sans gluten. Plus qu’en Argentine en tout cas. Je n’ai pas regretté de l’avoir fait, mais avec le soleil, ça aurait été vachement mieux quand même. :p

Sortir trois jours de Buenos m’a fait le plus grand bien au final. J’ai revu l’Océan Atlantique. La couleur de l’eau est aussi marron qu’à Royan, mais les embruns salés m’ont redonné l’envie de reprendre la route.

Bientôt, bientôt. Même si j’appréhende déjà de les quitter…

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s