AMY #2 – Le Mexique Avec Mes Yeux

Tomber amoureux. Pourquoi on utilise le mot « tomber » ? Parce qu’on ne contrôle plus rien à ce moment-là ? Parce qu’on attend juste l’impacte avec le sol ? Parce qu’une fois au sol, on attend que la douleur envahisse une partie de notre corps ? Parce qu’après il faut se relever et continuer ? Ça sonne un peu effrayant et malsain comme expression, non ?

Du coup, je n’utiliserai pas le mot « tomber », mais vous l’avez compris, je suis amoureuse. Amoureuse d’un pays, et c’est le Mexique. Je n’ai pas eu cette sensation que je déteste tant, de tomber, de basculer, de perdre le contrôle. Non, j’ai posé le pied en dehors de l’aéroport de Mexico, le sourire aux lèvres, le cœur léger et serein. Je me suis juste sentie bien, heureuse, encore plus curieuse que d’habitude, chez moi. Je pourrais parler du Mexique pendant des heures, des millions de couleurs que j’ai découvertes, des sourires généreux qu’on m’a donnés dans la rue, de leur art qui m’a fait parcourir tant de musées et de marchés artisanaux, de la musique dans la rue, de la beauté et de la variété des paysages que ce pays a à offrir, des rivières bleues, des plages de sable blanc, de la jungle et ses bruits, de toutes ces petites attentions que les Mexicains ont pu avoir envers moi, de ces voyageurs qui, comme moi, ne voulaient pas quitter cet Etat…

Sauf que moi j’ai pris l’avion, je suis partie. C’était prévu comme ça. Oui le Mexique me manque, j’y pense tous les jours. Mais j’y retournerai… après tout ce que j’ai prévu 🙂

img_6425.jpg

A savoir

Donc je vais essayer de faire un article concis et ne pas m’étaler. Allez-y c’est tout ce que je peux vous conseiller 🙂

C’est un pays chargé de culture et chaque région a son identité. Il y a un nombre incalculable de monuments classés, de musées de peintures, sur les Mayas, les Aztèques et les autres tribus que les méchants Colombs ont massacrés… Mais il y a encore des indigènes aujourd’hui, plus ou moins intégrés. Dans un petit village à côté de Saint Cristobal de Las Casas par exemple, certains Mayas ne parlent pas espagnol.

Il y fait chaud au Mexique, n’y allez pas l’été, surtout dans le Yucatan : mars/avril c’était pas mal pour moi, il faisait déjà 35° parfois. Pour la déshydratation, je recommande l’Electrolite, une boisson que l’on trouve partout. Comme les USA, ils sont friands de la clim’ donc j’ai toussé pendant trois semaines…

Fun fact #1 : Ici on ne tire pas le papier toilette dans la cuvette, mais à la poubelle (et ça vaut pour la majorité des pays latinos).

Fun fact #2 : alerte aux petites personnes, vous vous sentirez grand ! Je dépassais certaines mayas d’une tête !! (#jesuisgrandeenfait)

Fun fact #3 : leurs lézards s’appellent les iguanes. Oui ils sont moches, oui ils sont grand (50cm ou 1m de long, c’est très répandu), oui ils se baladent comme ça dans la rue, mais ils ont beaucoup plus peur que vous !

IMG_7382

« C’est dangereux le Mexique ? »

Alors moi je dirais NON, mais oui un peu quand même. Les touristes, les « grignos », sont épargnés comme en Jamaïque pour le dollar sur patte que nous représentons, mais les vols sont très nombreux. Entre eux, c’est autre chose, surtout s’ils doivent de l’argent à un cartel… En parlant du loup, dans la partie est, très touristique, ils sont présents. La police n’est pas la moins corrompue qui soit non plus. Je ne me suis JAMAIS sentie en insécurité mais, comme dans tous les pays où je voyage :

  • j’évite de me balader la nuit toute seule (#CaVaPourLesMonsieursAussi), on range son téléphone et on prend des fringues sans marque
  • toujours un peu de liquide dans la poche à donner si on vous agresse (jouer pas aux héros, dans certains pays, ils ont un très beau couteau tranchant dans la main). Donc s’il faut donner le téléphone avec toutes vos photos, n’hésitez pas !
  • port d’une ceinture de sécurité (banane plate) sous le t-shirt pour papiers (moi je laisse mon passeport sous clés à l’auberge), téléphone et argent. Rien de plus, le but c’est que l’on ne le voit pas ! En vrai, moi je l’utilise peu, mais ça m’est arrivé.
  • j’essaie de marcher avec le sourire quand je ne me sens pas à l’aise, l’air totalement sereine et détachée.

En fait, mettez toutes les chances de votre côté et il ne vous arrivera rien. Après, c’est comme les jeux, on a de la chance ou on n’en a pas… Moi je n’en ai pas pour les jeux.

img_6089.jpg

Les Mexicains

Des amours ! Toujours prêts à vous aider. Quand j’étais seule, beaucoup sont venus me demander si tout aller bien ou d’où je venais (#OnNePassePasInnapercueAvecUnSacADosDe14KG).

Dragueurs : beaucoup m’ont demandé où était mon mec… Une femme en sac à dos et seule, c’est de plus en plus répandu en Europe, mais pas en Amérique Latine, c’est difficilement concevable avec leurs salaires et la société encore très machiste et patriarcale. Parfois mon « chéri d’amour » se trouvait donc dans le magasin à côté, histoire de couper court à la conversation 😛

J’ai rencontré une Mexicaine à Isla Mujeres qui a beaucoup voyagé. Elle m’a confié que les Mexicains sont les seuls qui ne s’installent pas dans un autre pays. Ils voyagent, restent parfois quelques années, mais retournent toujours chez eux. Je crois qu’ils aiment leur pays en fait, et je ne peux pas les blâmer. « Buena onda alla » comme on dit.

thumb_IMG_6774_1024.jpg

Mon parcours

J’ai fait une route assez empruntée par les voyageurs. Trois semaines intenses, donc je recommande de ne pas tout faire ou de ne pas avoir de billet retour 🙂

  • trois jours à Mexico City : clairement, il faut beaucoup plus. C’est une ville immense et j’étais très frustrée de partir. C’est un musée à ciel ouvert. J’ai fait une demi-journée à Teotihuacan, une citée à 1h de la ville. Très différentes des citées Mayas du sud dans la jungle puisqu’elle est dans une zone plutôt désertique
  • Vol vers Tuxla Gutiérrez dans le Chiapas et Canion del Sumidero pour voir les croco dans la même journée
  • quatre jours à San Cristobal de las Casas, la ville dans la jungle à plus de 2 000m d’altitude : ville magique, pleines de couleurs et recommandée aux amateurs de bonne bouffe 🙂 Allez au village de San Juan Chamula, la ville de Comitan et les chutes del Chifflón (avec une bière et de quoi faire un barbecue !)
  • Sur la route menant à Palenque et ses ruines (restée 2 jours), s’arrêter à Agua Azul et Misol-ha. A faire : écouter les bruits de la jungle en pleine nuit et prendre une douche avec les lézards 😛
  • Bus de 6h pour Campeche : centre historique à ne pas louper, romantique avec un coucher de soleil magique. Je ne vous recommande pas de vous baigner !
  • Mérida en deux jours : pas grand chose à voir hormis le musée Maya et se balader dans les rues. La ville est bien située si vous voulez faire de nombreuses ruines, cenotes et grottes ! Je recommande les ruines d’Uxmal et le musée du chocolat en face des ruines.
  • Valladolid en deux jours : Cenote de l’Hacienda San Lorenzo Oxmal et du centre-ville (y aller de bonne heure) et Rio Largatos.
  • Tulum en trois jours avec sa cité en bord de mer et la Cenote Casa. Déçue de la plage car pleine d’algues…
  • Playa del Carmen en deux jours et Akumal pour nager avec une tortue ❤
  • Isla Mujeres : trois jours de farniente. Je ne suis pas très plage mais j’étais claquée donc j’ai fait plage, hammock, bouquin, lit, manger et plage. Le bonheur ! La plage du Nord a été élue « plage de mes rêves où je vais construire ma maison plus tard »
  • Une nuit à Cancun avant de partir. Si vous n’êtes pas fêtard, passez votre chemin et pour le coup, il faut faire attention quand on est touriste…

Mes coups de cœur ++++ : Mexico City, San Cristobal de Las Casas et Isla Mujeres

Mes « petites » déceptions : Mérida car il n’y a pas grand chose et Valladolid, moins mignonne qu’attendue mais les rencontres étaient extra (Cf. article :M4 : « Dis oui à tout »)

Voilà, je m’arrête là ! Alors peut être que si vous y allez un jour, vous ne serez pas aussi enchantés que moi par le Mexique.

Mais heureusement qu’on n’est pas tous amoureux de la même personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s